Alsace : découvrez Rosheim et Riquewihr

Rosheim

Rosheim

Au sud-ouest de Strasbourg s’écoule la paisible rivière de la Bruche. C’est dans la vallée du même nom que l’on rencontre de petits villages qui furent, du VIe au IXe siècle, le coeur du royaume mérovingien. Moins connue du tourisme, cette contrée de l’Alsace n’en renferme pas moins quelques trésors architecturaux notamment la petite ville de Rosheim, située sur la fameuse route des vins, non loin d’Obernai.

A voir

  • la maison romane (la seule de toute l’Alsace).
  • l’église Saint-Pierre et Saint-Paul.
  • la place de l’Hôtel de ville avec son fameux puits taillé et sculpté en 1603.
  • les nombreuses maisons anciennes, notamment rue du Général de Gaulle.

Riquewihr

Riquewihr

Riquewihr, sur la route des vins, est un véritable bijou et fait l’admiration des visiteurs du monde entier. C’est l’une des rares villes d’Alsace qui ait été épargnée par les guerres au cours des siècles et qui conserve ainsi tout le charme qu’elle avait déjà XVIe siècle. Le Riesling que l’on récolte dans son vignoble est de toute première qualité.

A voir

  • la tour du Dolder, d’une hauteur de 25 mètres, qui abrite un musée historique et, dans son beffroi, une horloge dite des  » chargeurs de vin  » qui sonne de 5h du matin à 10h du soir.
  • la rue du Général de Gaulle, avec ses maisons à colombage et leurs balcons fleuris (les plus intéressantes sont la Maison Liebrich, la Maison Preiss-Zimmer et la Maison Schaerlinger)
  • l’Auberge du Cerf qui date de 1566.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *